SILVÀN AREG

SORTIE ALBUM « SUR LE FIL» 16 AOÛT 2019

Quel que soit le tour que prendra sa carrière, Silvàn Areg nous aura laissé à la mémoire un de ces refrains qui donnent envie de se lever et de marcher, danser, courir. Quelque chose qui rappelle le bandit Mandrin, les punks, les chansons scout, les hymnes des manifs, des révolutions ou des vestiaires, tout ce qui fait circuler la chaleur entre nous : « Allez leur dire que là j’m’en fous, j’suis pas d’humeur j’suis pas dans l’coup / Moi j’veux partir aller voir ailleurs j’veux voir du pays sortir d’ce trou / J’veux juste faire les 400 coups, allez viens avec moi on tente le coup / On a rien à perdre on est jeunes et fous, le monde nous tend les bras un point c’est tout.

Au début de la chanson, quand on l’a entendue à « Destination Eurovision », on a cru à l’intro d’un inédit de Georges Brassens. Puis a surgi une voix actuelle, rageuse et tendre : « Ça fait longtemps que j’aimerais partir de ce petit village qui m’a vu grandir / J’connais la route, les chemins, le moindre recoin, y’a plus rien qui me retient à part mon pote Lucien ». Cette voix rassemble d’emblée tout le monde – les gamins nourris à l’urbain, les papys à perfecto, les mères de famille goldmanistes, les banlieusards old school, les fidèles de Brel, les rêveurs des ronds-points, les poètes de centre- ville… Un de ces miracles comme il n’en arrive pas souvent : une chanson qui fédère générations et classes sociales autour de l’imparable envie de partir vivre une vie plus libre.

 

 

 

PREMIER SINGLE « ALLEZ LEUR DIRE » : DISPONIBLE